Entretenir son youngtimer

Les Youngtimer utilitaires

Citroën avait lancé la mode des utilitaires en se basant sur une voiture populaire avec la 2CV fourgonnette. Celle-ci reprenait l’avant de la 2CV sur laquelle avait été greffée une caisse. Il était donc normal que Citroën perpétue cette idée lors du remplacement de la gamme des 2CV Fourgonnette avec l’Acadiane. Cette opération relevait pour les hautes instances de Citroën d‘une véritable nécessité. Au milieu des années 1970, le but était de renouveler la gamme utilitaire de la 2CV pour relancer les ventes. Face à une Renault 4 Fourgonnette, plus moderne qui ne cessait de grapiller des parts de marchés.

Ainsi, la Dyane servira de base, et se verra appliquer le même traitement que les 2CV AK. Cependant, d’un point de vue commercial, la Dyane était une berline qui n’a jamais réellement trouvé son public. Boudée au profit de la 2CV, qui, de plus, était en fin de carrière. C’est pourquoi l’Acadiane va faire l’objet de petites attention.

L’ACADIANE

L’Acadiane, c’est donc un avant de Dyane, et une caisse tirée de la 2CV AK400. Cependant, la caisse de la Acadiane a été améliorée par rapport à la 2CV Fourgonnette, qui se voit légèrement agrandie. Permettant ainsi un volume de chargement plus important. Voilà de quoi rivaliser avec la toute nouvelle Renault 4 F6, lancée en 1975, et que les 2CV ne pouvaient suivre. Le châssis quant à lui se voit allongé pour tenir le coup par rapport à celui de la Dyane, dont l’empattement augmente de 135mm. L’ensemble mesure 4,03 mètres de long, ce qui est 16 millimètres plus long que la berline, mais c’est surtout la hauteur qui impressionne, avec son mètre quatre-vingt.

La charge utile est de 475kg, dépassant donc les 400kg de la principale rivale, la R4 F6. Mais aussi de celle qu’elle remplace, la 2CV AK400 ! 2,27 mètres cube de chargement aussi. C’est sensiblement plus que les 2CV AK. Des dimensions généreuses, un poids plus élevé, il fallait encore un moteur pour transporter le tout. Et l’Acadiane obtient le droit au moteur le plus puissant de la gamme des bicylindres, le 602cm3 en provenance de l’Ami8. Alimenté par un carburateur double corps de marque Solex. Le tout développant 31Cv DIN. Mais plus que pour sa puissance, c’est pour son couple que ce moteur a été choisi.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *